Feu d'artifice

Feu d'artifice ! Une explosion de taille !

Vuurwerk

Les parties du corps les plus touchées sont les mains (25%), les doigts (32%), les yeux (15%) et la tête (13%). Une victime sur deux souffre de brûlures.
Attention aussi aux lésions auditives : certains types d'artifices (le pétard populaire) atteignent 160 décibels ou plus, soit 20 décibels au-dessus du seuil de douleur. À titre comparatif, un avion à réaction qui décolle produit 125 décibels à une distance de 100 mètres, les discothèques produisent 110 décibels.

Des conséquences dramatiques

  • Brûlures graves
  • Membres arrachés
  • Lésions auditives

Les hommes jouent avec le feu

À noter que dans 84% des cas, la victime est un homme. Les jeunes entre 10 et 19 ans représentent près de la moitié des accidents.

Un feu d'artifice est une affaire d'hommes, les accidents aussi

Quel feu d'artifice acheter ?

  • Optez de préférence pour des artifices de joie
  • Les artifices explosant - comme les pétards et pirates - sont toujours dangereux.
  • Les fontaines sont également dangereuses, par exemple, sur les gâteaux. La température d'une telle fontaine monte rapidement à 800° Celsius.
  • Ne bricolez JAMAIS vous-même vos artifices.

Quel feu d'artifice ?

  • Artifices de joie
  • Jamais d'artifices explosants
  • Ne jamais bricoler soi-même ses artifices

Conseils pour un feu d'artifice en toute sécurité

  • Feu d’artifice et alcool font mauvais ménage : désignez un 'Bob' ou ne faites sauter les bouchons qu'après avoir tiré le feu d’artifice.
  • Tirez un feu d’artifice dans un espace dégagé et sans danger, et non à proximité de bois sec ou à un endroit où de nombreuses personnes sont rassemblées.
  • Gardez les spectateurs à une distance suffisante de l’endroit où le feu d’artifice est tiré.
  • Allumez le feu d’artifice à l’aide d’une mèche. N’utilisez pas de flamme nue (allumette ou briquet) : dans ce cas, la mèche brûle plus rapidement et le feu d’artifice explose plus vite. .
  • Gardez le bras tendu en allumant la mèche et ne vous penchez pas au-dessus du feu d’artifice.
  • Placez une fusée dans un tube planté verticalement dans le sol. La longueur du tube doit être au moins égale à celle du bâton de la fusée. Les bouteilles ne conviennent pas à l’allumage des fusées.
  • Ne dirigez JAMAIS un tel engin vers une autre personne !
  • Allumez chaque pièce séparément.
  • Faites attention à la direction du vent.
  • Il ne faut en aucun cas rallumer un engin qui n’a pas explosé. Versez-y un seau d’eau et laissez-le reposer pendant toute une nuit (JAMAIS sur la voie publique). Veillez à ce que les enfants ne jouent pas avec cet artifice.
  • La plupart des accidents ont lieu le 1er janvier. Ne laissez pas traîner de vieux artifices (qui n’ont pas explosé) !
  • Si malgré tout les choses tournent mal, téléphonez aux services de secours (100 ou 112 pour les gsm).
  • Rincez abondamment les brûlures avec de l’eau. Lisez aussi le chapitre suivant consacré aux brûlures.

Un feu d'artifice sûr = une activité qui exige de la prudence

Blessures provoquées par un feu d'artifice - brûlures

  • En cas de brûlure, une seule règle s'applique : « l'eau d'abord, le reste vient ensuite. » Rincer rapidement et brièvement la brûlure avec de l'eau glacée supprime la douleur.
  • Puis, rincez la plaie pendant 10 à 15 minutes avec de l'eau à température agréable (tiède) afin d'éliminer la chaleur qui s'est accumulée.
  • Si la brûlure est visiblement superficielle (premier ou second degré) et si la taille de la plaie est limitée, vous pouvez la traiter vous-même avec une pommade pour brûlures. Il ne faut en aucun cas badigeonner la plaie avec du beurre ou autre chose.
  • Si la plaie semble plus profonde (troisième degré) ou si elle dépasse la taille de la paume de la main, enveloppez-la dans un bandage propre et allez chez le médecin ou à l'hôpital.

L'eau d'abord, le reste vient ensuite

Blessures provoquées par un feu d'artifice - lésions oculaires et auditives

  • Si vous vous êtes brûlé à l’œil ou si un morceau d’artifice y a pénétré, vous devez absolument consulter un ophtalmologue. Appliquez un pansement sur l’œil blessé pour le protéger.
  • N’y mettez jamais ni collyre ni onguent.
  • Vous risquez une lésion oculaire si un artifice explose près de votre tête. Il est difficile d’en évaluer vous-même la gravité. Par conséquent, consultez un oto-rhino-laryngologiste.

Oreilles et yeux : consultez un spécialiste

Blessures provoquées par un feu d'artifice - plaies ouvertes et membres arrachés

  • En cas de plaie ouverte ou si un morceau de doigt a été arraché, il faut recouvrir le membre blessé d'un bandage et faire appel à une assistance médicale.
  • Un membre arraché doit être conservé dans un sac en plastique sec, hermétiquement fermé.
  • Puis, mettez ce sac dans un récipient (bassine, seau, ... ) ou dans un autre sac rempli d'eau et de glaçons.
  • Le membre arraché ne peut pas être mouillé ou gelé. Ne le mettez pas non plus dans la bouche.
  • En cas d'hémorragie d’une artère, le sang s'échappant par à-coups, mieux vaut ne pas appliquer de garrot mais appuyer un bandage sur la blessure jusqu'à ce que vous obteniez de l'aide.
  • En aucun cas, il ne faut faire boire la victime : si le patient doit être anesthésié et opéré, il vaut mieux qu'il soit à jeun.

Recouvrir une plaie ouverte ; conserver des membres arrachés dans un sac en plastique dans de la glace.

Feu d'artifice et environnement

  • En raison des émissions de dioxyde de carbone, un feu d'artifice contribue à l'effet de serre.
  • Les feux d'artifice provoquent également des pluies acides : en effet, du dioxyde de soufre pénètre dans l'atmosphère.
  • De plus, des métaux lourds (comme le plomb et le zinc) pénètrent dans les eaux de surface, le sol et les boues d'égout.
  • Par ailleurs, un feu d'artifice entraîne une concentration de minuscules particules dans l'air (smog) : à aucun moment de l'année, l'atmosphère n'est plus polluée que le 1er janvier, entre minuit et une heure. Cela peut entraîner de graves problèmes chez ceux qui souffrent d'une affection des voies respiratoires ou de maladies cardiovasculaires.

Nuisible pour l'environnement

Bien nettoyer !

  • Un artifice qui a explosé peut simplement être placé dans un sac poubelle, avec d’autres déchets.
  • Un artifice qui n'a pas explosé doit rester sur place pendant un long moment : en effet, il contient des explosifs qui risquent encore d'exploser.
    • N'essayez jamais de le rallumer ! La plupart des accidents ont lieu lorsque quelqu'un essaie de rallumer un artifice défectueux.
    • Versez un seau d'eau sur ces récalcitrants et laissez-les reposer toute une nuit.
    • Un artifice qui n'a pas explosé n'a pas sa place dans la poubelle, mais parmi les petits déchets dangereux. On peut se débarrasser de ce type de déchets dans le parc à conteneurs.

RANGER CE BRIC-À-BRAC

Législation

  • Qui peut acheter des artifices ?
    • Il est interdit de vendre ou même de remettre à des mineurs (moins de 16 ans) des artifices quels qu'ils soient.
    • Les exceptions à cette règle sont les articles pyrotechniques de salon, les pois fulminants, les grenades fulminantes et autres jouets pyrotechniques (pierres fulminantes et amorces, rubans d’amorces et anneaux d’amorces).
  • Quelle est la quantité d’artifices qu’un particulier peut détenir ?
    • La quantité d’artifices qu’un particulier peut détenir ne peut contenir plus de 500 grammes de composition pyrotechnique. La composition pyrotechnique représente environ 1/6 du poids brut de l’artifice. Par conséquent, un particulier peut détenir un maximum d’environ 3 kilos d’artifices.
    • D’ailleurs, un commerçant ne peut jamais vendre une quantité supérieure à celle qu’on est autorisé à détenir.
    • Pour des quantités plus importantes, il faut demander une autorisation de stockage. Mais un particulier n’obtiendra jamais une telle autorisation.
  • Vendre des artifices, est-ce autorisé ?
    • On peut vendre des artifices à condition de satisfaire à une foule de conditions strictes (entre autres en ce qui concerne l’espace de stockage).
    • Par ailleurs, il faut évidemment avoir un permis. Pour plus d’informations, on peut s’adresser au SPF des Affaires économiques.
  • Faut-il une autorisation pour tirer un feu d’artifice ?
    • Pour tirer un feu d’artifice à détonation, il faut l’accord du bourgmestre. La quantité n'a rien à voir : il faut une autorisation même pour tirer une seule fusée.
  • Mode d’emploi ?
    • Il est interdit de vendre ou de remettre des artifices sans mode d’emploi. Celui-ci doit être rédigé dans la langue ou les langues de la région où les produits sont commercialisés. Pour la Flandre, il s’agit donc du néerlandais.
  • Y a-t-il des sanctions en cas d’infraction ?
    • Les infractions sont punissables d’une peine de prison de 14 jours à 2 ans et/ou d’une amende sévère.
    • De plus, les produits non autorisés sont saisis et déclarés perdus. Dans la plupart des cas, leur destruction est ordonnée et ce, aux frais du contrevenant

Législation sévère

Conseils :
Législation sur les feux d'artifice sur le site Internet du Ministère des affaires économiques

50

Incendies domestiques par jour

340.000

Soutien financier aux patients

300

Ateliers de prévention par an