La Zone de Secours met tout en œuvre pour prévenir tout incendie, toutes les victimes d’un incendie et espère en ce faisant, de diminuer , si pas tous les cas (le nul zéro n’existe pas) et, les cas d’incendies, de brûlés, de décès.

Depuis bien longtemps, le service incendie s’occupait de la prévention en plus de son travail journalier mais il semblerait, et nous en sommes aussi persuadés au vu des explications données lors de la conférence de presse, que ce nouveau service qui n’existe que depuis 4 mois, à l’initiative de la zone de secours, vient vraiment à point pour voir le pourcentage des accidents se réduire. La capitaine Lisa Legros nous en donne tous les détails exhaustifs . Quant à Yves Van Hassel, infirmier et coordinateur prévention et après soins, il interviendra plus spécifiquement sur le nombre effarant d’incendies avec brûlures tout en indiquant sa double mission (voir en fin d’article).

De très nombreux projets ont été mis sur la table qui, s’ils sont respectés par la population, contribueront largement à la protéger de ce fléau. C’est ainsi que tout est mis en œuvre pour la sensibiliser : très bientôt, tous les enseignants et directeurs/trices seront invités à une séance d’information à ce sujet. Ce projet consiste à sensibiliser les enfants de 3ème et 4ème primaire à la prévention des brûlures et de l’incendie, ceci en implication avec le projet BRAVO de la Fondation de Brûlés. Pour rendre cet apprentissage intéressant pour l’élève, car il s’agit vraiment d’un apprentissage à mettre en œuvre chaque jour, chaque moment de l’existence, les 5 périodes de 2 heures seront présentées sous forme ludique (il s’agit d’une boîte (payante) la dernière des 5 sera donnée en caserne par un Conseiller en Prévention Incendie. Il sera demandé aux enseignants qui se sentent concernés de se charger des 4 premières.

Nous parlions de nombreux projets, ils font florès : ne pas fumer au lit, placer des détecteurs de fumée (attention : il faut savoir que les moins de 12 ans qui ont un sommeil profond n’entendent généralement pas l’alerte ), se méfier de l’allumage avec bougies des sapins de Noël, maniement des barbecues (on y arrive bientôt), toutes choses qui sont susceptibles de provoquer un incendie ou des brûlures, lesquelles peuvent s’avérer parfois inguérissables

Actuellement, les conseillers en prévention incendie sont au nombre de 7, de Comines à Beloeil. Qui sont-ils ? Ce sont des pompiers qui auront la charge de conseiller le citoyen en terme de prévention incendie domestique, prévoir ce qui pourrait arriver si… Il est donc d’un intérêt primordial d’en informer ses propres enfants : que faire dans ce cas, par quelle porte doivent-ils s’enfuir, comment doivent-ils réagir, etc, etc. Cela pullule de conseils indispensables à connaître, tant par les adultes que par les enfants.

Tous, qui que nous soyons, nous avons été impressionnés a u plus profond de notre être lors de l’incendie dramatique qui a coûté la vie d’un jeune garçon à Tournai.

Comme nous vous l’annoncions plus haut M.Van Hassel intervient pour mettre en exergue ses missions et ses actions. Il faut savoir qu’en Belgique, chaque année 120.000 personnes (oui, vous avez bien lu !) sont victimes d’un accident impliquant des brûlures dont quelque 300 enfants sont atteints de brûlures graves et hospitalisés dans un centre pour grands brûlés. De plus, les enfants de 0 à 5 ans sont les principales victimes, la plupart se brûlant avec un liquide bouillant. Comme l’indiquait la capitaine Lisa, le rôle des parents doit être primordial.

La mission de la Fondation des brûlés est donc d’apporter un soutien financier, juridique et psycho-social aux personnes atteintes de brûlures graves ainsi qu’à leur proche mais aussi de mettre en œuvre un programme de prévention. En somme, les conseillers en prévention incendie et la Fondation des Brûlés sont complémentaires et agissent de concert.

Le capitaine Daniel D'herde devait abonder dans leur sens alors que Paul-Olivier Delannois, bourgmestre ff de la Ville insistait sur tout ce qui était mis en œuvre pour faire connaître l’existence du nouveau service auprès des bourgmestres et , évidement auprès des aux enseignants et des parents.

C’est ainsi qu’une séance d’information sera organisée par le Service de Prévention incendie afin de sensibiliser la population tournaisienne à la dite prévention … ce samedi 22 avril 2017, de 10 à 12h à l’Hôtel de Ville au salon de la Reine.

Contacts :

Service de Prévention incendie, zone de secours de Wallonie picarde, rue de la Terre à briques, 22 à Tournai. – cpi@zswapi.be, organisateur de la séance d'information.

Personne à contacter en vue de prévention et d'après soins : Yves Van Hassel par téléphone au 0475/54.54.75 ou par courriel au yvh@fondationdesbrules.be

Bron: sudinfo.be

Un nouveau service important en zone de secours en Wallonie picarde

10.000

Incendies domestiques par jour

340.000

Soutien financier aux patients

300

Ateliers de prévention par an