Premiers soins

D’abord de l’eau pour sauver ma peau ! Refroidissez la brûlure immédiatement !

Endéans les 20 minutes après la brûlure, refroidir pendant 20 minutes, avec de l’eau tiède (la plus fraîche que la victime puisse supporter durant 20 min).

Éloignez la victime de la source de chaleur et étouffez les flammes des vêtements en feu.

  • Eloigner la victime de la source de chaleur
  • Si les vêtements de la victime sont en feu :
    • L’empêcher de courir
    • La couvrir d’une veste, d’une couverture ou d’un tissu (non synthétique) pour étouffer les flammes
    • Au besoin, la rouler sur le sol ou l’arroser avec de l’eau
    • Ensuite, refroidir les brûlures pendant 20 minutes et prévenir les secours

Refroidir

Shutterstock 1287275710

Refroidissez la brûlure immédiatement en l’arrosant avec de l’eau courante tiède et ce, durant au moins 20 minutes.

Agissez le plus vite possible…

  • Refroidir une brûlure est important pour en limiter la gravité et pour faciliter sa guérison. L’arrosage immédiat de la brûlure avec de l’eau tiède et ce, durant au moins 20 minutes, permet de diminuer la température de la peau brûlée et donc d’éviter que la chaleur de la brûlure ne continue à aggraver les lésions. Dans certains cas, ce geste simple permettra une guérison spontanée.
  • Arrosez toutes les parties du corps qui ont été touchées.
  • L’eau va soulager immédiatement la douleur.
  • Si possible, enlevez les bagues, montres, bracelets, ...

Brûlures chimiques et électriques

Brûlures chimiques

  • Amener immédiatement la victime sous la douche.
  • Doucher longuement la victime et pendant qu’elle est sous le jet d’eau, lui faire enlever ses vêtements (ou les découper) et chaussures imprégnés (sauf s’ils collent à la peau)
  • Il est essentiel d’arroser abondamment la brûlure à l’eau tiède, durant 30 à 60 minutes. L’urgence est de diluer et éliminer le produit chimique, sur place et le plus tôt possible après le contact.
  • Evitez autant que possible le contact entre l’eau de rinçage et la peau saine.
  • Après avoir enfilé des gants de protection, mettre les vêtements contaminés dans un sac en plastique double pour éviter de brûler d’autres personnes.
  • Certaines brûlures chimiques nécessitent un traitement spécifique ou peuvent entraîner une intoxication. Pendant le rinçage à l’eau, prenez contact avec le Centre Anti-Poisons (Tel 070.245.245 – 24 heures/24) ou avec le conseiller en prévention de votre entreprise. Essayez toujours de garder l’emballage des produits chimiques que vous utilisez. Si le patient est emmené aux urgences de l’hôpital ou dans un centre de brûlés, veillez à emmener la fiche de sécurité ou l’emballage du produit qui a causé la brûlure.

    Brûlures électriques

    En cas de brûlure électrique, dégagez d’abord la victime AVANT de l’arroser avec de l’eau. En cas de doute, coupez d’abord le courant.

    Points d'attention

    Refroidir la brûlure, mais PAS la victime !

    • Après avoir refroidi la brûlure, la couvrir d’un linge stérile ou propre et humide. En cas de brûlures des membres, on peut également utiliser un film plastique alimentaire. Couvrir le patient.
    • En cas de brûlures étendues chez le petit enfant, ne JAMAIS utiliser de l’eau froide et limiter le refroidissement à maximum 10 minutes ! Entrez dans la douche avec l’enfant pour éviter qu’il ne soit doublement traumatisé et qu’il ne se refroidisse trop (hypothermie). Couvrir les brûlures et emballer ensuite l’enfant dans une couverture, idéalement une couverture de survie (alu).

    Position

    En cas de brûlures graves, mettre le patient en position semi-assise en attendant les secours.

    Que faire après les premiers soins?

    Une brûlure est une plaie. La consultation d’un médecin est toujours recommandée et permet notamment de vérifier si la victime est en ordre de vaccination contre le tétanos.

    La brûlure est plus petite qu’une pièce de 2 euros et ne touche pas le visage : Soignez la plaie sur la base des recommandations ci-après.

    La brûlure est plus grande qu’une pièce de 2 euros ou elle touche le visage ou elle présente des cloques : Couvrir la brûlure et consulter votre médecin ou allez aux urgences de l’hôpital.

    La brûlure est plus large que la main (de la victime) : couvrir la brûlure et rendez-vous dans un service d’urgences ou au centre de brûlés le plus proche. En cas de doute, appelez les secours (112). Ne donnez rien à boire ni à manger. Veillez à ce que la victime ne prenne pas froid.

    Adresses et numéros de téléphones utiles

    • Ambulances et pompiers : 100 ou 112
    • Centre Anti-Poisons : 070.245.245
    • Centres de brûlés :
      • UZA, site A.Z. Stuyvenberg, Lange Beeldekensstraat 267, 2060 Anvers - 03 217 75 95
      • Hôpital Militaire Reine Astrid, rue Bruyn 1, 1120 Bruxelles - 02 268 62 00
      • U.Z. Gent, De Pintelaan 185, 9000 Gent - 09 332 34 90
      • I.M.T.R., Rue de Villers 1, 6270 Loverval - 071 10 60 00
      • U.Z. Gasthuisberg, Brusselsesteenweg 69, 3000 Leuven - 016 34 87 50
      • C.H.U. Sart Tilman, Domaine universitaire du Sart Tilman, 4000 Liège - 04 366 72 94
    • Fondation des Brûlés, rue Frans Landrain, 43, 1970 Wezembeek Oppem - 02 649 65 89

    Soins des petites brûlures (à domicile)

    Ces conseils vous permettent de traiter à domicile les brûlures superficielles du premier et deuxième degré dont la taille est inférieure à celle de 2 euros. Le traitement à domicile de brûlures plus importantes nécessite TOUJOURS un avis médical au préalable !

    Types de brûlures :

    Degré Couleur de la peau Douleur Autres
    1er degré Rouge Oui++ Ressemble à un coup de soleil. Pas de cloque. La peau est sèche
    2ème degré superficiel Rouge - rose Oui+++ Cloques (phlyctènes) ouvertes ou non
    2ème degré profond Rouge mat avec des zones pâles ou blanches Oui+ La couche supérieure de la peau a disparu
    3ème degré Parcheminée, beige, brune, noire Non

    L’étendue se mesure en pourcentage de la surface du corps. Une main avec les doigts joints représente 1 % de la surface totale du corps. Servez-vous de la main du brûlé comme unité de mesure.

    Soins des brûlures du premier degré

    • Appliquez une pommade hydratante (type Neutrogena, Eucérine, Nivea body Milk, une crème hydratante d’un centre thermal comme la Roche Posay, Avène, Evian, Flamigel ou Biafine – ou demandez conseil à votre pharmacien) en couche mince plusieurs fois par jour jusqu’à la disparition des rougeurs (une petite semaine). Habituellement, un pansement n’est pas nécessaire. Si vous souhaitez couvrir la plaie à l’aide d’une compresse, appliquez la pommade sur la compresse avant d’appliquer celle-ci.
    • En cas de coup de soleil sur une surface importante
      • Chez l’adulte, des douches à l’eau fraîche peuvent atténuer la douleur durant les premières 24-48 heures. Faites boire régulièrement durant cette période.
      • Chez l’enfant, vous pouvez l’accompagner sous la douche en utilisant de l’eau tiède pour qu’il ne se refroidisse pas. Veillez à lui donner régulièrement à boire durant les 24-48 premières heures (comment contrôler s’il a bu suffisamment ? il doit uriner comme d’habitude…). Surveillez sa température et consultez un médecin en cas de doute.
    • Les deux premiers jours, un léger antidouleur type Paracétamol (existe aussi en sirop pour les enfants) peut être utile pour combattre la douleur « cuisante ».

    Soins des brûlures du second degré

    • Soigner les brûlures : une question d’hygiène !
    • Lavez-vous soigneusement les mains avec du savon liquide ; séchez-les avec un essuie propre. Versez un peu de liquide désinfectant sur vos mains.
    • Après avoir refroidi la plaie, séchez-la avec une compresse stérile.
    • Doit-on percer ou couper les cloques ? Il ne faut percer ou couper la cloque qu’uniquement lorsqu’elle provoque des tensions et donc de la douleur. Utilisez de préférence des ciseaux ou des aiguilles stériles que vous trouvez chez votre pharmacien. A défaut, frotter une paire de ciseaux avec de l’alcool.
    • Appliquez une bonne couche de pommade pour brûlures type Flammazine (2 à 3 mm) sur une compresse stérile, posez-la ensuite sur la plaie (la pommade du côté de la plaie).
    • Fixez la compresse avec un pansement légèrement élastique, type Peha Haft qui est auto-agrippant mais ne colle pas à la peau, ou avec tout autre pansement pratique.
    • Evitez autant que possible d’utiliser des sparadraps, ceux-ci peuvent irriter la peau saine. S’il y a du sparadrap, maintenez la peau avant de tirer pour le détacher, afin de limiter la douleur (surtout chez les enfants et les personnes âgées).
    • Changez le pansement 1 fois par jour : rincez la plaie sous l’eau courante tiède, la pommade est hydrosoluble, ainsi vous détachez la compresse et enlevez la pommade en même temps.
    • Vous pouvez également désinfecter la plaie avec un produit sans alcool type Hibidil, mais ce n’est pas vraiment nécessaire.

    Si du pus apparaît, si la plaie sent mauvais, si la douleur locale augmente, ou si le patient a de la température, consultez un médecin sans délai.

    Quand une blessure du deuxième degré est-elle guérie ? Quand les cloques et la peau sont sèches (la peau restera encore rouge), cela prend environ 1 à 2 semaines. Il est possible que ces rougeurs persistent durant quelques semaines.

    Lors du processus de guérison, le patient peut ressentir de fortes démangeaisons. Si l’application régulière d’une pommade hydratante n’est pas suffisante pour les calmer, parlez-en à votre médecin.

    Après une brûlure cicatrisée, toujours appliquer une protection solaire (écran total) durant au moins un an !

    Trousse de soins pour brûlures

    • Flacon de désinfectant pour les mains
    • Gants jetables en vinyl (sans latex)
    • Produit désinfectant (type Hibidil) pour désinfecter la plaie
    • Pommade hydratante (type Neutrogena, Eucérine, Nivea body Milk, une crème hydratante d’un centre thermal comme la Roche Posay, Avène, Evian, …) pour le traitement des brûlures du 1er degré et l’hydratation des brûlures du 2ème degré après guérison
    • Pommade antiseptique (type Flammazine) pour le traitement des brûlures du 2ème degré et prévenir les infections
    • Compresses stériles 5 x 5 cm et 10 x 10 cm - 100 % coton - pour recouvrir la plaie
    • Sparadrap 1,25 cm x 5 m pour fixer les bandages de gaze
    • Pansement légèrement élastique et auto-agrippant, type Peha Haft, de différentes tailles, pour fixer les compresses sur la plaie, par exemple, autour du bras, de la jambe, de la main, du pied, de la tête ou du cou. Attention à ne pas faire un garrot !
    • Paire de ciseaux + de l’alcool pour les désinfecter avant usage.

    Votre pharmacien vous conseillera les produits les mieux adaptés !

      10.000

      Incendies domestiques par jour

      340.000

      Soutien financier aux patients

      300

      Ateliers de prévention par an