Chaque année, en Belgique, un millier de personnes sont admises dans les centres hospitaliers spécialisés pour brûlés. Aujourd'hui, les traitements permettent de sauver des personnes brûlées parfois à 80%. Mais après l'hôpital, le calvaire de ces patients continue. Des soins et des douleurs pendant des années parfois. Pour soulager une vingtaine de ces personnes, la Fondation des brûlés les a emmenés pour la première fois en cure thermale à Spa.

Il y a 17 mois, Joseph a été victime d'un accident de travail: explosion d'un vase d'expansion et brûlure sur toute la face du corps. La cure, il en ressent déjà les bienfaits: "Ma peau est déjà beaucoup plus douce. C'est vraiment apaisant et efficace" témoigne-t-il.

Le kiné du centre des grands brûlés de Liège voit aussi les progrès: "La cure facilite la prise en charge dans le sens où les patients sont plus détendus" souligne Christophe Remy. "Et chez certaines personnes, on peut également constater un assouplissement des cicatrices".

"L'organisation de cette cure permet grâce à des soins locaux adaptés d'améliorer la qualité des cicatrices et donc le confort des patients" poursuit Jean Marc Arnould, l'administrateur délégué de la fondation des brulés. "Par conséquent, le patient peut se réinsérer plus rapidement dans la vie active".

Contrairement à la France, ces cures ne sont pas remboursées. Coût pour la Fondation: 30 000 euros la semaine.

Source: rtbf.be

Une vingtaine de grands brûlés en cure aux Thermes de Spa

10.000

Incendies domestiques par jour

340.000

Soutien financier aux patients

300

Ateliers de prévention par an