Résultats 2012

Nouveaux statuts et nouvelle structure pour la Fondation

Des articles parus dans la presse ont récemment abordé la situation alarmante de nombreuses œuvres caritatives. Afin d’affronter les défis économiques en prenant des mesures énergiques, la structure de la Fondation a été adaptée : des organes ont été dégraissés, des processus décisionnels ont été clarifiés. Par ailleurs, pour toutes les activités participatives de la Fondation, des commissions ont été fondées avec des bénévoles issus du secteur des brûlures pour décrire et défendre les intérêts du patient.

Dons

Nous avons reçu des messages poignants de quelques donateurs, nous annonçant qu’après avoir soutenu les victimes de brûlures durant des années, leurs moyens financiers pour aider les patients s’étaient épuisés, parce qu’ils se retrouvaient eux-mêmes en difficulté. La lecture de ces messages nous a profondément émus.
Cependant, nous sommes parvenus à maintenir le niveau général de nos dons et nous tenons vivement à en remercier tous les donateurs.

Enquête auprès de nos donateurs

Voici quelques résultats importants : 93 % de nos donateurs sont satisfaits de notre manière de communiquer. 90 % d'entre eux conseilleraient la Fondation.
Nous remercions nos donateurs d’avoir participé à l’enquête et pour l’image positive qu’ils ont de notre Fondation.

Laa

Laa

Visites du site Web

En 5 ans, le nombre de visiteurs et le nombre de visites ont pratiquement quadruplé. L’intérêt le plus marqué concerne les « Premiers soins » en cas de brûlures. Sur ces 5 ans, près de 750.000 visiteurs individuels se sont rendus sur le site.

Problèmes liés au Webshop

En raison d’un incendie qui a dévasté en septembre les bâtiments de notre fournisseur d’articles de prévention, notre Webshop a dû être fermé. Il nous a donc été impossible de mener des campagnes afin de promouvoir les détecteurs de fumée et les détecteurs de CO.
Nous espérons pouvoir rouvrir le Webshop dans les prochains jours. Plus d’informations à ce sujet dans le planning 2013.

Développer un fichier des bénévoles

Afin de pouvoir répondre à la demande croissante de cours BRAVO, un premier contingent de bénévoles a été créé. Des entretiens ont aussi eu lieu avec les pompiers et avec le Ministère des Affaires intérieures pour impliquer les hommes du feu et, plus précisément, les conseillers en prévention incendie au programme pédagogique du projet BRAVO.

Si vous souhaitez donner des cours de prévention pour la Fondation, n’hésitez pas à prendre contact avec nous via info@brulures.be.

Patients

  • Une commission des patients a été créée au sein de la Fondation en vue de décrire et de défendre les intérêts du patient. TOUS les groupements de patients de Belgique en font partie. Ils vont commencer par harmoniser leurs agendas et ouvrir leurs activités à tous les patients. La commission interviendra aussi afin d’améliorer la communication avec les patients.
    Il faut impérativement que les membres de la commission nous fassent connaître les besoins les plus urgents des patients afin que nous puissions y répondre efficacement.

  • L'enquête du Centre Fédéral d’Expertise (CFE)/Kenniscentrum Gezondheidszorg (KCE)(Ministère de la Santé publique) relative aux traitements indispensables chez les patients souffrant de brûlures, lors des soins post-hospitalisation, a démarré. Le projet a été introduit par la Fondation Belge des Brûlures. Tous les spécialistes du secteur seront associés au projet. Les résultats seront transmis à l’INAMI, le but étant que la politique de remboursement suive les besoins des patients.

  • Tous les préparatifs sont mis en place pour organiser le premier camp de cures thermales pour adultes. Plus d’informations dans le chapitre relatif au planning 2013.

Prévention

Le projet BRAVO a pris une énorme ampleur. Des milliers d'enfants ont suivi le programme de prévention.
En outre, le concept BRAVO a été appliqué à d’autres projets :

  • La TASK FORCE (Ministère des Affaires intérieures) et la Fondation ont tracé les contours d’un projet « Locaux de jeunes sécurisés pour le feu ».

  • Les premiers projets pilotes relatifs aux camps de jeunesse sécurisés contre les risques d’incendie ont été achevés et évalués. La presse a été invitée à un camp de jeunesse afin de découvrir comment la prévention avait été intégrée dans le cadre de son fonctionnement. Après le compte rendu effectué par la presse, nous avons reçu 450 demandes de participation au projet émanant de mouvements de jeunesse. Sans sponsoring, nous ne pouvons toutefois pas réaliser ce projet (60.000 euros).

  • La collaboration avec les pompiers, avec les communes et les provinces a été étendue et se poursuivra encore en 2013.

Planning 2013

Finances

BRAVO bénéficie d’une place distincte dans le bilan afin d’assurer un meilleur suivi des dépenses et profits du projet BRAVO. L’objectif étant pour BRAVO d’arriver à s’autofinancer via le sponsoring.

Vu la situation économique incertaine, le diagnostic se veut prudent. Un budget en équilibre demeure le principe de départ.

Collecte de fonds

Nous invitons tous les donateurs à prendre la plume. Les suggestions sont toujours les bienvenues ; les questions relatives aux coûts des soins, aux coûts de la réinsertion, les informations au sujet de la prévention seront traitées de manière personnalisée.

Nous allons accorder plus d’attention aux legs et aux informations qui s’y rapportent. L’enquête révèle que nos donateurs y songent et ne savent pas toujours exactement comment s’y prendre.

Les legs sont très importants pour la Fondation, mais aussi pour le donateur. Nous sommes toujours prêts à apporter aide et conseils à nos donateurs.

Patients

  • Soutenir les associations de patients
    Les associations de patients sont généralement l’œuvre de quelques individus enthousiastes, notamment des victimes, du personnel soignant. Ils travaillent toujours bénévolement. C’est à la fois le point fort, mais aussi la faiblesse, des groupements de patients. Il leur manque des moyens logistiques et une structure solide. Le résultat dépend parfois de l’implication de quelques personnes et lorsqu’elles se font rares, l’association n’est plus armée pour poursuivre son travail.
    La Fondation a dès lors rassemblé tous les groupements dans la Commission des patients, ce qui leur permet de trouver un soutien logistique, une aide à l’établissement d’une structure solide destinée à assurer la continuité du groupement.
    La Commission des patients est le porte-parole des groupements de patients, ce qui permet à ces derniers de jouer un rôle plus important dans la représentation des intérêts du patient souffrant de brûlures.

  • Enquête du CFE et négociations avec l’INAMI
    La Fondation est activement associée à l’exécution de l’enquête. Les résultats de celle-ci sont attendus pour la fin de l’année en même temps que le planning 2014 et ils serviront de source d’inspiration pour les années à venir.

  • Mise en place d’une base de données comportant des statistiques sur les causes des brûlures et sur les informations sociales relatives aux victimes. Le fait connaître les causes doit permettre d’orienter la prévention et connaître la situation sociale des patients peut servir de base à l’aide que la Fondation doit fournir aux patients.

  • Amener les soins de suivi jusqu’au patient
    • Les experts régionaux en brûlures seront formés en vue d’assurer le suivi nécessaire des patients des brûlures (kinésithérapie, psychologie) dans leur propre environnement.
    • L’accompagnement du parcours complet de réinsertion : l’enquête révèle combien il est important que les patients et leur entourage soient accompagnés pour réintégrer leur place dans la société :
      • Accompagnement familial et social : quelques exemples
        • e.a. sexologues
        • rescolarisation
        • gestion de budget
      • Retour des enfants à l’école : tant l'enfant lui-même, les enseignants que les condisciples, doivent être bien préparés

Camp de cures thermales pour adultes

En avril, le premier camp de cures thermales pour adultes sera organisé à Spa. Outre des cures thermales, un programme social sera mis en place non seulement pour le patient, mais aussi pour sa famille.

Les camps de cures thermales durent une semaine et sont entièrement pris en charge par la Fondation.

Prévention

  • BRAVO : le programme de prévention sera étendu à l’enseignement maternel pour les sensibiliser aux dangers à la maison ainsi qu’aux seniors (un programme qui met l’accent sur d’autres aspects que ceux abordés durant les cours de prévention de base).
    La prévention dans les locaux destinés à la jeunesse et le projet des camps de jeunesse sécurisés contre les risques d’incendie seront mis en place en fonction des moyens financiers mis à notre disposition par nos sponsors.
    • BRAVO enseignement de base (école primaire)
    • BRAVO maternelles
    • BRAVO camps de jeunesse
    • BRAVO locaux de jeunesse
    • BRAVO jeunes (enseignement secondaire)
    • BRAVO seniors
    • BRAVO défavorisés
    • BRAVO parents
    • BRAVO lieu de travail

  • Statistiques : la Fondation est régulièrement interrogée quant aux statistiques relatives aux accidents impliquant incendie et brûlures. Nous avons rédigé un questionnaire afin de récolter des informations auprès des centres de grands brûlés.

  • Mailings de prévention : comme chaque année, une dizaine de mailings de prévention seront envoyés à près de 200.000 adresses.
    • Les mailings classiques sont maintenus car ils répondent à des problèmes de société réels : détecteur de fumée, intoxications au monoxyde de carbone

    • De nouveaux sujets seront abordés, par exemple :
      • Le temps permettant l’évacuation est passé en 50 ans de 30 minutes à 3 minutes, notamment à cause des matériaux de construction et du mobilier utilisés. Un plan d’évacuation est donc une nécessité absolue
      • Prévention des brûlures dans les crèches : 45 % des quelque 350.000 enfants âgés de moins de 3 ans vont à la crèche. Environ 160.000 enfants vont tous les jours à la crèche. Une bonne raison pour mettre en place un programme pédagogique réservé à ce groupe important.

    • Nouveaux groupes-cibles : projets pour les communes, les écoles : à partir de 2013, des messages seront envoyés spécifiquement à l’attention des communes, des écoles afin de mettre en place un projet de prévention au sein de l’école ou de la commune.

Le Webshop

En raison de circonstances indépendantes de notre volonté, la boutique de prévention est restée fermée de septembre 2012 à ce jour.
Nous avons décidé de gérer nous-mêmes la boutique de prévention. Cela n’a pas été une mince affaire, mais nous espérons rouvrir le Webshop dès la mi-février 2013.