Intoxication au CO

Le CO, un tueur silencieux dans la maison !

Un gaz empoisonné !

Chaque année en Belgique, une centaine de personnes meurent d'une intoxication au CO et plus de 1000 sont hospitalisées suite à une telle intoxication au monoxyde de carbone. La plupart des victimes ont moins de 30 ans ! La plupart des accidents ont lieu pendant le week-end. La plupart des intoxications au monoxyde de carbone sont provoquées par un chauffe-eau. Il n'est donc pas étonnant que la moitié des intoxications aient lieu dans la salle de bain. On constate que les accidents les plus nombreux ont lieu entre novembre et avril.

intoxication CO

L'intoxication au CO représente un danger réel !

Sources

  • www.brulures.be
  • www.gezondheid.be
  • www.vig.be

Définition du CO

Quand un combustible brûle, il libère du CO : un gaz incolore et inodore. Lorsqu'il y a suffisamment d'oxygène, le CO se transforme en CO2 (gaz carbonique). Ce gaz carbonique n'est pas toxique. Quand il n'y a pas suffisamment d'oxygène, la quantité de CO libéré augmente jusqu’à atteindre un niveau dangereux. Dans le cas du gaz naturel, la flamme devient jaune au lieu d’être bleue. Un excès de vapeurs de condensation est également un signal d'alarme. Dans ce cas, l'évacuation des gaz brûlés ne fonctionne pas bien (reflux).

intoxication CO

Le CO est un gaz incolore, inodore et toxique

Conseils en ce qui concerne le gaz :

  • Confiez à un installateur vos travaux relatifs à des installations de gaz.
  • Faites régulièrement nettoyer et vérifier les appareils au gaz par un installateur (1 x tous les ans ou tous les 2 ans). Il faut aussi vérifier si l’appareil dispose d’une arrivée d’air suffisante. Souvent, un autocollant sur l’installation indique quand celle-ci a été contrôlée pour la dernière fois.
  • En remplaçant un appareil, il faut aussi vérifier les conduites. Dans les situations à risque, un contrôle ciblé est important. Par exemple, lorsque des fuites ont eu lieu dans des situations comparables.
  • Avertissez la compagnie du gaz (ou un installateur) si vous sentez une odeur de gaz dans la maison ou à l’extérieur et :
    1. coupez la vanne centrale
    2. ouvrez portes et fenêtres
    3. évitez tout feu ou formation d’étincelle
    4. n’allumez et n’éteignez aucun éclairage ou appareil électrique
    5. respectez scrupuleusement le mode d’emploi des appareils
  • Outre le danger d’explosion, il existe aussi un danger d’intoxication au monoxyde de carbone. Une bonne ventilation est nécessaire à la combustion. Par conséquent, ne bouchez jamais les ouvertures d'aération.
  • Les chauffe-bains sans évacuation (‘ouverts’) sont dangereux. Les gaz de combustion s’accumulent à l’intérieur de la maison si la ventilation est mauvaise, et ils peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone. Demandez à un installateur d’installer un chauffe-bain équipé d’une bonne évacuation vers l’extérieur.
  • En cas de mauvaise ventilation, les vieux poêles à gaz peuvent aussi provoquer des problèmes. Demandez à un installateur de vérifier le poêle et l’évacuation.
  • Est-ce que vos cohabitants ou vous-même souffrez de fréquents maux de tête ? Ils peuvent être provoqués par une intoxication au monoxyde de carbone. Consultez non seulement votre médecin, mais aussi votre installateur.
  • Soyez très prudent avec des appareils d’occasion. Il y a de fortes chances qu’ils ne fonctionnent plus correctement et qu’ils soient donc dangereux. Vous pouvez faire vérifier un appareil d’occasion par un installateur.

Qu’est-ce qu’une intoxication au CO ?

intoxication CO

Le CO est rapidement assimilé par le sang et il élimine l'oxygène

Dans les poumons, le CO est très rapidement assimilé par le sang. Il se fixe aux globules rouges du sang, ce qui épuise l'oxygène (O2). Cela signifie que même si la quantité de CO dans l'air est limitée, le sang peut contenir une quantité relativement importante de CO et des symptômes d’intoxication peuvent apparaître. La gravité de l'intoxication dépend de : · la quantité de CO dans la pièce : s’il y a plus de 0,2% de CO dans une pièce, la mort est pratiquement instantanée. · la durée de l'exposition : plus longtemps on respire le CO, plus il y a de CO dans le sang et moins il y a d'oxygène transporté · le nombre de globules rouges saturés de CO. Le CO est plus lourd que l'air et, par conséquent, il descend vers le sol. C'est pourquoi les enfants sont beaucoup plus facilement intoxiqués et, chez eux, les conséquences sont aussi plus graves.

  • la quantité de CO dans la pièce : s’il y a plus de 0,2% de CO dans une pièce, la mort est pratiquement instantanée.
  • la durée de l'exposition : plus longtemps on respire le CO, plus il y a de CO dans le sang et moins il y a d'oxygène transporté
  • le nombre de globules rouges saturés de CO. Le CO est plus lourd que l'air et, par conséquent, il descend vers le sol. C'est pourquoi les enfants sont beaucoup plus facilement intoxiqués et, chez eux, les conséquences sont aussi plus graves.
 

Causes d'une intoxication au CO
Causes d'une intoxication au CO

  • Trop peu d'aération
  • un chauffe-eau et un boiler au gaz dans une salle de bain non ventilée
  • un chauffe-bain de 5 litres raccordé à une douche. Ces appareils ne sont pas adaptés et ils ne conviennent que dans la cuisine ou pour un lavabo
  • des poêles à charbon dans des pièces trop isolées et mal aérées
  • des poêles à charbon fermés (fermeture du clapet)
  • des poêles surdimensionnés (poêles dont la puissance est trop forte par rapport à l'espace chauffé)
  • des poêles raccordés à une cheminée qui tire mal
  • une augmentation soudaine de la température extérieure
  • des appareils de chauffage mobiles, tels que des convecteurs à gaz et à pétrole, non raccordés à une cheminée et placés dans des espaces exigus dépourvus d’aération
  • les gaz d'échappement des véhicules dans un garage fermé
intoxication CO

CAUSES

  • Trop peu d'aération
  • Le chauffe-bain raccordé à la douche est trop petit
  • Poêles à charbon

Ventilation insuffisante : comment s'en rendre compte ?

  • Une flamme jaune-orange dans le convecteur à gaz, le boiler ou le chauffe-bain.
  • Une bonne combustion avec suffisamment d'oxygène donne une flamme bleue.
  • Condensation sur les murs et fenêtres.

Comment prévenir une intoxication ?

  • Aération : chaque pièce où fonctionne un appareil d'appoint (flamme ouverte), doit être bien aérée.
  • Faites toujours installer vos appareils de chauffage et vos chauffe-eau par un installateur agréé.
  • Tous les appareils doivent être raccordés à une cheminée ou doivent être équipés d'une évacuation directe vers l'extérieur.
  • Plusieurs appareils ne peuvent être raccordés à une même cheminée.
  • Faites régulièrement vérifier et nettoyer vos cheminées et vos appareils de chauffage (1 fois par an).
  • Ne dormez jamais dans une pièce où brûle un chauffe-eau ni dans une pièce où fonctionne un appareil de chauffage mobile, au gaz ou au pétrole.
  • Dans une salle de bain où il y a un chauffe-bain ou un appareil de chauffage, la loi impose l’installation d’une grille d'au moins 150 cm² (ex. 10 cm sur 15 cm) dans la partie inférieure de la porte et en haut du mur.
  • Veillez à ce que la cheminée tire bien, car si les gaz de combustion ne peuvent s'échapper, le CO est refoulé dans la pièce.

CONSEIL : Attention aux signaux d'alarme suivants :

  • Plaintes formulées par plusieurs personnes en même temps ou animaux domestiques se comportant bizarrement
  • Plaintes à des moments précis (ex. pendant la douche)
  • Plaintes qui diminuent lorsque l'on sort au grand air
  • Formation de suie sur les murs autour du chauffe-bain ou sur les casseroles (près d'un réchaud à gaz)
  • Des flammes jaunes pour le gaz naturel, le butane, le propane et le mazout
  • De l'humidité ou une condensation anormalement élevée dans la maison
  • On peut confondre une intoxication au CO avec d'autres affections : une diarrhée (en cas d'intoxication alimentaire) et de la fièvre (en cas de grippe) sont des contre-indications à une intoxication au CO
Chauffe-bain


intoxication CO

PRÉCAUTIONS

  • suffisamment d'aératio
  • installation par un installateur agréé
  • entretien annuel

Symptômes d'une intoxication

Comment reconnaître une intoxication au CO ? Difficultés de concentration, migraine, nausées, vertige, envie de vomir. Si la victime n'est pas rapidement secourue à ce stade, elle peut perdre connaissance et tomber dans un profond coma.
En cas de très forte concentration de CO, ce coma intervient rapidement, avant que la victime n'ait le temps de se rendre compte que quelque chose ne va pas.
Si vous avez des questions, contactez gratuitement le Centre Antipoisons 070 245 245

intoxication CO

SYMPTÔMES

  • Migraine
  • Nausées
  • Vertige
  • Envie de vomir

Que faire en cas d'intoxication au CO ?

  • Ouvrez d'abord les portes et fenêtres
  • Débranchez l'appareil
  • Sortez la personne de la pièce
  • Si la personne est consciente, téléphonez au médecin
  • Si la personne est inconsciente, téléphonez au 100 ou au 112 (aussi par GSM)
  • Si la victime ne respire plus, il faut pratiquer immédiatement la respiration artificielle.

Traitement

CO traitement

Il est absolument nécessaire d'administrer le plus rapidement possible à la victime de l'oxygène concentré, au moyen d'un masque spécial. Ce traitement à l'oxygène doit se poursuivre pendant au moins 6 heures. Dans les cas graves, la victime doit être transférée dans un hôpital qui dispose d'une chambre hyperbare spéciale.

Indications pour un traitement à l'oxygène hyperbare :

  • perte de connaissance (même passagère)
  • en cas de baisse de conscience, de modification des réflexes musculaires et nerveux
  • grossesse
  • existence d’une affection cardiaque ou pulmonaire et/ ou ECG modifié.

Hôpitaux belges qui disposent d'une chambre à oxygène hyperbare

  • Alost OLV Ziekenhuis - caisson : 053 72 40 62 urgences : 053 72 43 48 Multiplace
  • Anvers - Hôpital universitaire 03 821 30 55 Multiplace
  • Anvers AZ Stuyvenberg 03 217 75 75 Multiplace
  • Bruges AZ St Jan 050 45 20 00 Monoplace
  • Bruxelles Hôpital militaire 02 262 22 82 ou 0800 12382 Multiplace
  • Bruxelles Hôpital St Pierre 02 535 42 30 Monoplace
  • Charleroi Hôpital civil 071 23 23 23 Monoplace
  • Gand UZ Gent 09 240 27 42 Monoplace
  • Louvain Gasthuisberg 016 34 39 00 Monoplace
  • Liège CHU Sart Tilman 041 66 77 11 Monoplace
  • Liège La Citadelle 041 25 60 41 Multiplace

Détecteur de CO

Placement

  • Il est préférable d'installer au moins un détecteur de monoxyde de carbone par habitation et ce, dans ou à proximité de la(des) chambre(s). Il est toutefois conseillé d'en placer un dans le salon et à chaque étage de la maison.
  • Placez le détecteur au moins à une certaine distance d'un appareil pouvant dégager du monoxyde de carbone. Cela évite un déclenchement intempestif de l'alarme.
  • Installez le détecteur de CO à hauteur de vie, ± 1,5m.

Entretien

  • Le détecteur de CO est muni d'une batterie de 9 volts, dont la durée de vie minimale est de 5 ans dans des conditions normales.
  • Le détecteur ne nécessite aucun entretien, si ce n'est, de temps en temps, un nettoyage de la partie externe avec un chiffon sec.
  • Mais il est souhaitable de tester le détecteur toutes les semaines à l'aide du bouton pause/test.

Détecteur combiné

Étant donné que la fumée monte, un détecteur de fumée doit être placé contre le plafond. Le CO par contre, se mélange à l'air et suit le courant d'air. Il doit être idéalement placé à hauteur de vie, +/- 1,5 m. Un détecteur combiné ne peut donc jamais fonctionner de manière optimale.

Passer commande

Vous pouvez commander un détecteur de CO de haute qualité sur le site www.brulures.be/commande. Le détecteur de CO sera livré gratuitement à domicile.détecteur de co