La berce du Caucase en Wallonie

La berce du Caucase est une espèce d'origine ornementale qui a été plantée pour ses vertus esthétiques et mellifères. Elle se disperse dans l'environnement et envahit les bords de route, les berges de rivière, les lisières forestières et les prairies gérées de manière extensive depuis une vingtaine d'année. Elle y forme des populations très denses qui prennent le pas sur la flore indigène. Cette ombellifère géante peut en outre occasionner de graves brûlures lors d'un contact avec la peau. Un plan de lutte a été mis en place depuis 2012 pour tenter d'enrayer sa progression en Wallonie.
Pour plus d'info, cliquez ici.

La berce du Caucase

La berce du Caucase
© Jardin botanique national de Belgique

A l'état adulte, elle est géante et mesure de 1,5 à 4 mètres de hauteur. Ses feuilles sont profondément découpées et peuvent mesurer environ 50 cm à 1 m de diamètre. Sa tige est robuste, creuse et cannelée. En floraison (juillet – septembre), ses ombelles blanches ont un diamètre variant entre 20 et 50 cm.

ATTENTION à ne pas la confondre avec une autre espèce très courante de Berce qui est indigène : la berce commune. Elle se distingue par moins de 35 rayons à l’ombelle contre plus de 50 pour la Berce du Caucase.

La berce du Caucase est actuellement en pleine prolifération en Région bruxelloise, notamment le ring de Bruxelles après avoir été aperçue au littoral, en Région wallonne et dans les Fourons. Elle colonise des milieux sauvages : le long des talus de chemin de fer, des autoroutes ou des fossés, dans les terrains vagues, mais aussi dans les prairies, les lisières, les prés, sur les berges des cours d'eau, en zones fraîches et humides, etc...

 

Symptômes

Toute la plante contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière solaire et rendent la peau très sensible à l'action du soleil. Après un contact avec le suc de la plante et sous l’effet de l’exposition au soleil, des lésions de la peau se développent en quelques jours. La peau devient rouge, gonflée, et des grandes cloques mettent un à deux jours à apparaître. Les lésions ont l'aspect d'une brûlure qui peut être grave voire exceptionnellement mortelle.

Après guérison, des taches brunes peuvent persister plusieurs mois: on parle d'hyperpigmentation résiduelle.

La berce du Caucase
© USDA APHIS PPQ Archives
La berce du Caucase
© J. Hattendorf
 

En cas de contact de la peau avec de la sève

Berenklauw
© Jardin botanique national de Belgique
  • éliminer la sève le plus rapidement possible, en prenant soin de ne pas étendre la surface de la zone touchée: enlever la sève de la peau avec un papier absorbant sans frotter, puis laver au savon, et rincer abondamment à l'eau l'endroit atteint.
  • changer de vêtements s'ils ont été imprégnés par le suc de la plante, même si la peau paraît normale.
  • éviter l'exposition de la zone touchée à la lumière durant plus de 48 h, le temps de la disparition de l'effet de photosensibilisation.
  • éviter toute exposition au soleil pendant une semaine environ
  • si les yeux sont atteints, les rincer abondamment à l'eau claire puis porter des lunettes de soleil pour réduire leur exposition à la lumière et penser à consulter un médecin
  • en cas de contact important (si la peau devient rouge ou gonflée) consulter un médecin
  • si un enfant est atteint, consulter sans tarder un médecin ou le centre anti-poison pour tout conseil approprié.
 

Comment éviter les problèmes ?

  • Ne touchez pas la plante et avertissez les enfants. En particulier les enfants courent un risque lors de l’usage des tiges creuses comme flûte, sarbacane ou longue-vue. Ce n’est pas un jouet !
  • Si vous remarquez la berce du Caucase dans la proximité d’un terrain de jeu, il faut sans tarder le signaler aux autorités de la commune.
  • L'éradication de la berce du Caucase nécessite le port d'un équipement approprié permettant d'éviter tout contact de la peau, des mains et des yeux avec sa sève (salopette imperméable à la sève, gants en plastique à manches longues, lunettes de sécurité contre les projections de sève dans les yeux).

Á retenir:

  • évitez tout contact avec la berce du Caucase
  • en cas de contact, rincez immédiatement avec de l'eau froide et évitez le soleil pendant une semaine
  • portez des vêtements qui couvrent le cou, les bras et les jambes
  • ne mangez jamais de berce du Caucase
  • en cas de lésions sur la peau, contactez votre médecin de famille

Vous pouvez télécharger cette brochure pour plus d'info.

Source: Jardin botanique national de Belgique